Prévention du suicide des jeunes en Pays de Cornouaille Prévention du suicide des jeunes en Pays de Cornouaille

Réseau de prévention des risques liés à la souffrance psychique et aux conduites suicidaires des jeunes.


Accueil du site > Professionnels > Le réseau : une démarche de coopération

Le réseau : une démarche de coopération

Publié : mardi 8 septembre 2009

Le postulat de départ

La prévention de la souffrance psychique et des conduites suicidaires chez les jeunes est l’affaire de tous. Chacun a un rôle à jouer : accueil, écoute, orientation, prise en charge, soin, accompagnement… Et, il est important que chacun puisse se situer dans la chaîne de santé : de la promotion de la santé mentale à la prévention tertiaire en passant par la prévention primaire spécifique, sans oublier la postvention.

Un projet

- Optimiser l’accès à la prévention et aux soins des enfants et des jeunes du pays de Cornouaille.
- Accroître la compétence individuelle et collective des acteurs du réseau en matière de repérage, orientation et prise en charge des jeunes en souffrance.

Une dynamique

- Mobiliser tous les acteurs de terrain concernés par la problématique de la souffrance psychique et des conduites suicidaires chez les jeunes sur le pays de Cornouaille.
- Permettre la connaissance, les échanges de pratique, la coopération entre tous les acteurs locaux.

Le réseau, créé en septembre 2003, se réunit une fois par mois, en alternance le lundi matin ou le jeudi matin dans les locaux de la Maison des associations à Quimper.

Des réalisations

- Un espace d’échanges et de réflexions
- Création d’outils : diagnostic, annuaire des membres du réseau, guide / répertoire des acteurs de prévention du suicide des jeunes
- Organisation de journées territorialisées d’information et de sensibilisation des acteurs de terrain au repérage des signes de mal être chez les jeunes : Plogastel Saint-Germain et Rosporden en 2005 ; Quimper en 2006 ; Châteaulin en 2007, Fouesnant en 2009, Plozévet en 2010.

Des acteurs impliqués

La prévention du suicide nécessite la mise en synergie d’une pluralité d’acteurs. Le réseau de prévention du suicide des jeunes sur le pays de Cornouaille est ainsi composé de professionnels et bénévoles issus d’institutions variées représentant le secteur sanitaire, social et éducatif.

Institutions : Association quimpéroise des FJT ; CCAS Quimper ; Direction départementale de la cohésion sociale ; La mutuelle des étudiants ; Réseau information jeunesse ; Service animation jeunesse Riec sur Belon ; Conseil général du Finistère ; service infirmier promotion de la santé des élèves (IA 29) ; service médical de promotion de la santé en faveur des élèves (IA 29) ; service social en faveur des élèves (IA 29) ; PASAJ ; Point Accueil Ecoute Jeunes (PAEJ)(ADPEP 29), Collège Henri Le Moal de Plozévet, Lycée agricole de Chateaulin, Lycée de Bréhoulou de Fouesnant, Lycée de Cornouaille de Quimper.

Agora justice ; An Treiz ; CHRS (CCAS Quimper) ; Centre Départemental d’Action Sociale Quimper Châteaulin (CDAS)(CG29) ; Mission locale du pays de Cornouaille ; Service de prévention spécialisée (Fondation Massé Trévidy) ; service de prévention des toxicomanies (association Sauvegarde de l’Enfance).

Accueil Drogue Info (ADI) (CH Etienne Gourmelen) ; Centre du couple et de la famille (CHEG) ; CMPI 1 et 2 (CHEG) ; CMP (CH Quimperlé) ; CMPP de Quimper (ADPEP 29) ; Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ) ; service de pédiatrie et service social (CHIC) ; UMP de Quimper (CHEG), CAMP de Briec.

Parentel ; Union Nationale des Amis et Familles de Malades Psychiques Finistère (UNAFAM 29)

Métiers :

Travailleurs sociaux, animateurs jeunesse, animateurs prévention ; assistants de service social en faveur des élèves, chargés d’insertion, formateurs, juristes, psychologues, infirmiers, infirmiers scolaires, médecins scolaires, médecins psychiatres, écoutants, enseignants, conseillers Principal d’Education,....

Sources d’inspiration :

  • Guide d’action « prévention primaire du suicide des jeunes : recommandations pour les actions régionales et locales » éditions CFES, décembre 2001
  • « La sursuicidité en Bretagne – contribution à une explication socio-culturelle », recherche
  • Programme régional de santé « prévenir le suicide en Bretagne 2004-2008 », URCAM DRASS de Bretagne

L’animation et les réalisations du réseau sont financées par l’Agence Régionale de Santé Publique et la Mutualité Française Bretagne.

SPIP | publier actu | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0